Jean-Pierre Gilson

Le Mémorial de l’Armistice

C’est dans la forêt de Compiègne plus précisément dans la Clairière de Rethondes que la convention d’Armistice est signée le 11 novembre 1918 à 5h15 entre les Alliés représentés par la France et la Grande Bretagne et les plénipotentiaires allemands.

La Clairière de l’Armistice

Le 11 Novembre 1922 est inauguré le Mémorial de la clairière de l’Armistice. A cette date les monuments sont : la dalle sacrée et le monument des Alsaciens Lorrains. Plus tard arriveront le musée abritant le wagon puis la statue du Maréchal Foch.

Aujourd’hui, de nombreux monuments sont installés au sein même de la Clairière. Ils rendent hommage aux victimes et héros de la Grande Guerre. Parmi eux, vous pourrez découvrir l’Alliance de la Paix, le Jardin de la Mémoire ou encore un Char FT17...

Xavier Renoux
Xavier Renoux - Oise Tourisme
Jean-Pierre Gilson
Xavier Renoux - Oise Tourisme

Le Wagon

L’Armée Française réquisitionne un wagon restaurant 2419D à la compagnie internationale des wagons-lits en septembre 1918. Afin d’éviter d’humilier la délégation allemande le maréchal Foch décide de trouver un endroit discret, proche de Paris. Un sous bois occupé par des voies d’artillerie à côté du village de Rethondes en forêt de Compiègne accueillera la rencontre...

De 1922 à 1927, le wagon est exposé aux Invalides. Vu son mauvais état du aux intempéries, il est installé dans la Clairière de l’Armistice. Un riche Américain, M Arthur Henry FLEMING paye sa rénovation et la construction de l’abri musée...

Armistice 1940 : Le chancelier Hitler décide d’humilier les Français dans le wagon 2419D. Il est sorti de l’abri musée et installé dans la clairière à son emplacement de 1918. Hitler accueille la délégation française le 21 juin et fait lire les conditions d’armistice. Elles seront signées le 22 juin. Hitler donne l’ordre de transporter le wagon et les monuments en Allemagne et de détruire la clairière. Seule la statue du Maréchal Foch sera épargnée et protégée durant l’explosion du bâtiment du musée...

En 1950 un musée est reconstruit à l’identique, un wagon de la même série que la voiture 2419D est installé dans l’abri et aménagé à l’identique avec les objets et meubles originaux sauvés du pillage par le conservateur du musée en 1940.

Aujourd’hui, c’est ce wagon que vous pourrez admirer au sein du musée. Il est aménagé à l’identique et des étiquettes indiquent la place des plénipotentiaires le 11 novembre 1918 !

Compiègne Tourisme
Xavier Renoux - Oise Tourisme
Association wagon de l'Armistice
Association wagon de l'Armistice

Le Musée

Depuis l’installation du wagon dans un nouvel abri en 1950, le musée a subi deux extensions. La première a lieu en 1992 Au fur et à mesure, l’association du Mémorial de l’Armistice n’a cessé d’étoffer ses collections : armes, uniformes et artisanat de tranchée pour satisfaire la curiosité des visiteurs. En 2018, le musée est agrandi de 500 m2 et une scénographie plus moderne et dépouillée est installée...

Avec le parcours itinérant suivez l’évolution du Mémorial de l’Armistice au fil des évènements des deux guerres mondiales !

Compiègne Tourisme
Compiègne Tourisme
Compiègne Tourisme
Xavier Renoux - Oise Tourisme

On vous a donné envie ?! Tant mieux ! Voilà de quoi préparer au mieux votre visite !

En savoir plus

Carnet
de voyage
Carnet de voyage