Jean-Pierre Gilson
Le Château de Compiègne

Un Château 4 en 1

Les Appartements Historiques

Les appartements historiques comprennent l'appartement de l'Empereur, celui de l'Impératrice, mais aussi celui du Roi de Rome et enfin l'appartement dit Double de prince, aménagé sous l'Empire pour l'accueil d'un couple princier.

Les appartements de l'Empereur et de l'Impératrice témoignent de l'occupation du château devenu palais impérial, de la fin du XVIIIe siècle à la chute du Second Empire, avec, entre autres, pour le XVIIIe siècle la salle des Gardes, pour l'Empire les chambres de Napoléon Ier et de l'impératrice Marie-Louise, et pour le Second Empire le salon de Thé de l'impératrice Eugénie. 

Horaires d’ouverture : Tous les jours sauf le mardi 
  • Du 15 mars au 1er novembre : 10h-18h 
  • Du 2 novembre au 14 mars : 10h-16h   
RMN - GP (domaine de Compiègne) - S. Maréchalle
RMN - GP (domaine de Compiègne) - T. Ollivier
RMN - GP (domaine de Compiègne) - R. Prat
Isabelle Amans - Oise Tourisme

Le Musée du Second Empire

Au sortir des appartements impériaux, l'opportunité est offerte aux visiteurs de poursuivre leur voyage dans l'histoire du règne de Napoléon III en découvrant les musées du Second Empire. Installés dans des espaces destinés au temps des « séries » à des hôtes prestigieux, le musée du Second Empire et le musée de l'Impératrice font revivre la mémoire de cette époque à travers une collection unique en son genre.

Dans ce musée, tableaux, sculptures, mobilier et objets d'art, se mêlent comme ils le faisaient dans les résidences impériales, créant une atmosphère de luxe raffiné... Parmi les œuvres des artistes les plus célébrés en cette époque, tels Alexandre Cabanel ou Eugène Fromentin, se détachent tout particulièrement un ensemble de sculptures de Jean-Baptiste Carpeaux, qui fut convié aux « séries » de Compiègne. Des objets d'exception évoquent les arts décoratifs fastueux du temps des premières Expositions universelles. Certains proviennent du château, d'autres des résidences impériales détruites de Saint-Cloud et des Tuileries, d'autres encore de familiers de la cour...

Horaires d’ouverture : Les mercredis, jeudis, samedis et dimanches
  • Du 15 mars au 1er novembre : 10h-12h
  • Du 2 novembre au 14 mars : 10h-12h et 16h15-18h  
Château de Compiègne - M. Poirier

Le Musée National de la Voiture

Le Musée national de la Voiture est créé en 1927 à l'initiative du Touring club de France, grâce à la détermination de son vice-président Léon Auscher, carrossier de profession. Les grands carrossiers présents aux Expositions Universelles souhaitaient constituer une histoire de la locomotion terrestre et contribuer à la sauvegarde du patrimoine hippomobile et automobile, menacé par les mutations rapides que connaissait le transport routier au tournant du XIXème et du XXème siècle.

Sa collection de tout premier ordre comprend une centaine de véhicules hippomobiles du XVIIème au début du XXème siècle, une trentaine d'automobiles, témoignant de la naissance du mode de transport, une section consacrée à l'histoire du cycle ou encore des pièces illustrant les domaines du transport ferroviaire, de la traction humaine et du portage...

Horaires d’ouverture :
  • Du 15 mars au 1er novembre : Les mercredis, jeudis, samedis et dimanches,10h-12h 
  • Du 2 novembre au 14 mars : Lundis et vendredis, 16h15-18h ; Mercredis, jeudis, samedis et dimanches, 14h-18h 
RMN - GP (domaine de Compiègne) - T. Querrec

Le Musée de l’Impératrice 

En contrepoint du Musée du Second Empire, le musée de l'Impératrice révèle la vie intime des souverains. Cette collection, initiée par le docteur Ferrand et donnée à la Ville de Compiègne en 1951, rassemble d'émouvants témoignages du quotidien d'une famille au destin exceptionnel, de la naissance de l'Empire à l'exil en Angleterre après 1870. Les descendants de la maison impériale l'ont enrichie de nombreux objets pieusement conservés par l'impératrice Eugénie elle-même, comme des reliques d'un passé appartenant à l'histoire nationale. C’est dans les salles du musée de l’Impératrice que sont présentées par roulement les riches collections du cabinet d’arts graphiques.

Horaires d’ouverture : Les mercredis, jeudis, samedis et dimanches 
  • Du 15 mars au 1er novembre : 10h-12h 
  • Du 2 novembre au 14 mars : 10h-12h et 16h15-18h 
RMN- GP (domaine de Compiègne) - S. Maréchalle
RMN- GP (domaine de Compiègne) - S. Maréchalle
RMN- GP (domaine de Compiègne) - S. Maréchalle
Collection Jean-Baptiste Leroux, Dist. RMN-Grand Palais Jean-Baptiste Leroux

Zoom sur le Théâtre Louis Philippe

Ce théâtre de cour a été aménagé par l’architecte Nepveu en 1832, en quelques semaines à l’emplacement de l’ancien jeu de paume, pour le mariage de la fille de Louis-Philippe, Louise d’Orléans, avec Léopold Ier, roi des Belges.

Inauguré le 10 août de la même année lors des cérémonies de ce mariage où la troupe de l’Opéra-Comique donne Picaros et Diego et Le Prisonnier ou La Ressemblance, le théâtre n’est définitivement terminé qu’en 1835...

À l’époque de Louis-Philippe, on joue essentiellement deux œuvres, un opéra et un ballet ou deux opéras-comiques ; tandis que sous le règne de Napoléon III, entre 1852 et 1859 lors des Séries, le répertoire suit la nouvelle mode et se compose de comédies de mœurs interprétées par les troupes de la Comédie-Française, de l’Odéon ou du Vaudeville.

Après la chute de l’Empire, le théâtre ne connaît qu’une utilisation épisodique, notamment lors du séjour du tsar Nicolas II en septembre 190I.

N’ayant fait l’objet d’aucune restauration au XXe siècle, le Théâtre Louis-Philippe conserve, en état de marche, sa traditionnelle machinerie en bois permettant des changements à vue des décors, toujours en place. Son grand lustre central, équipé de lampes Carcel, offre la possibilité de restituer le même éclairage qu’au second Empire. Cette salle de spectacle qui est un exemple unique de théâtre de cour des années 1830, est aujourd’hui la seule à assurer la transition entre les salles palatines du XVIIIe siècle et les théâtres de l’époque Napoléon III. 

Informations pratiques : Ce musée se visite uniquement avec un conférencier.
  • Pour les visiteurs individuels, rendez-vous dans l’agenda du Château de Compiègne
  • Pour les groupes, rendez-vous sur la page Groupes d’adultes du Château de Compiègne
  • En raison de l’espace exigu et pour le confort de visite, les groupes sont limités à 15 personnes 
Carnet
de voyage
Carnet de voyage